Le Mot du Maire

Elu en 2014, le nouveau conseil municipal a trouvé son rythme de croisière :

  • Des conseillers motivés et plein d’idées pour dynamiser notre fonctionnement, par exemple une commission culture est en cours de création. Une première manifestation théâtrale aura lieu le 13 février prochain.

  • Des adjoints très présents sur le terrain et faisant front à mes côtés, face à tous les dossiers complexes et tributaires de réglementations sans cesse en évolution, rendant l’administration de la commune de plus en plus lourde.
    Mais avec le professionnalisme et la ténacité de nos secrétaires et de tous les agents de la commune, rien n’est impossible.

    Quels sont ces dossiers qui ont monopolisé notre énergie en 2015 et qui nous occuperont encore en 2016 ?

    PLAN LOCAL URBANISME : pour se mettre en conformité avec les nouvelles législations, la révision sera achevée d’ici 4 à 6 mois. Le coût prévisionnel s’élève à environ 22 000€ HT avec une subvention de 6 600 € (Etat).

    AMENAGEMENT DU BOURG : l’architecte des bâtiments de France nous a demandé des travaux complémentaires, pour raison essentiellement esthétique avec le rajout d’une bande pavée le long des façades et ce, afin de débloquer une subvention de 50.000 € sur l’ensemble des travaux ; coût de ces travaux complémentaires : 14 952,42 € HT, subvention : 45% (Conseil Départemental).

    RESTAURANT SCOLAIRE  : le dossier initial date de 2011 mais avec l’attente des accords de subvention et la faillite du maître d’œuvre , tout est reparti à zéro : que de temps perdu ! L’appel d’offres a été lancé le 8 janvier, les travaux auront donc bien lieu en 2016, pour une ouverture janvier 2017. Coût environ 330.000 € HT ; subvention 78.000 € (Conseil Départemental, enveloppe parlementaire) ; emprunt 200.000 €

    ACCESSIBILITE DES BATIMENTS RECEVANT DU PUBLIC : une obligation légitime mais contraignante techniquement et financièrement. Un agenda de mise en accessibilité de nos bâtiments a été déposé, les travaux sont prévus sur 2 ans - coût estimatif : 40.000 € HT ; subvention : 0

    DENOMINATION ET NUMEROTATION DES RUES  : c’est une demande de plus en plus pressante de diverses administrations et une obligation pour le déploiement de la fibre optique (travaux en cours) les adresses de nos concitoyens du bourg seront donc amenées à changer - coût environ 7 500 € HT ; subvention : 0

    RUINE RUE DU COMMERCE : elle est toujours là, l’architecte des bâtiments de France nous ayant refusé le permis de démolir ; une alternative est à l’étude avec la conservation de la façade : un dossier qui risque de durer encore un moment.


    L’argent est le nerf de la guerre selon le dicton. Pour une commune le nerf de la guerre a plusieurs noms : impôts locaux , dotations, subventions, emprunts.

    La part communale des impôts n’a pas bougé depuis plusieurs années, car nous sommes conscients que la pression fiscale sur les ménages ne cesse d’augmenter du fait d’autres acteurs, les dotations baissent, les subventions fondent et les emprunts sont à contracter avec précaution même si les taux sont bas.

    Actuellement il n’y a que sur les travaux de voirie où les aides restent confortables. Aussi le programme voirie 2015 a-t-il été important avec une enveloppe d’ environ 101 392 € TTC, couvert à 99% par les subventions du Conseil Départemental et attributions de compensation de Roannais Agglomération. De plus, pour réaliser nous-mêmes certains travaux une mini-pelle a été acquise coût : 41 760 € ttc ; subvention : 0

    2016 verra peut-être aussi l’arrivée d’un nouveau médecin ? Plusieurs contacts ont été pris sans succès pour l’instant.
    Si je ne dois souhaiter qu’une seule chose à notre commune pour la nouvelle année, c’est bien celle-ci.

    Le Maire, Christine Aranéo